lundi 13 novembre 2017

-Ellowyne-Adélaïde 5

J'avais planifié mes billets pour le week-end mais visiblement, le jour férié a perturbé mon "assistant virtuel", il a oublié de poster la partie 3! Je viens donc de la mettre en ligne, désolée pour le décalage.
Comme je le disais plus haut, le jupon ne me convenait pas. J'ai donc re-dessiné des motifs de piquage et j'en ai profité pour changer de tissu. J'ai choisi un coton uni gris qui m'a servi aussi pour la doublure et j'ai mis à l'intérieur une flanelle de coton, plus souple que la ouatine.
Voici le résultat avant ourlet.

Une fois l'ourlet réalisé, le jupon restera assez court; c'est voulu. Cette tenue est prévue pour un usage quotidien, pratique et Adélaïde habite une ferme où elle travaille, elle doit être à l'aise et ses jupes ne doivent pas traîner sur le sol ou dans la boue. C'est pourquoi la jupe sera assez courte; J'ai vu plusieurs exemples de ce type sur des tableaux d'époque et la simple logique me dit que c'est correct.
Sur le patron d'origine ( dont je m'éloigne de plus en plus ) on recommandait de fermer la ceinture du jupon avec un crochet. Or, même de petite taille, le crochet me semble "agressif" et n'empêche pas une certaine épaisseur. J'ai choisi de broder une petite bride et de coudre un bouton, le but étant que les deux extrémités ne se chevauchent pas.


Voici deux plans rapprochés de cette fermeture, les tracés bleus vont disparaître au repassage. J'aime bien ce mini bouton; je suis ravie d'avoir trouvé ces petites fournitures.

Dans le billet suivant, j'espère vous faire découvrir un élément que j'ai ajouté au modèle, conforme historiquement et que j'aime bien mais ce n'est pas encore terminé...
Je ne l'ai pas précisé mais tous les tissus viennent de mon stock. Ayant eu avec une amie une boutique dédiée au patchwork et à la broderie,  pas mal d'années après la fermeture, il me reste quand même un stock de tissus, des cotons en majorité mais j'ai aussi quelques soies , bref de quoi alimenter mes rêves de poupées. J'essaie d'utiliser au maximum ces ressources.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire