dimanche 12 novembre 2017

Ellowyne-Adélaïde partie 4

Voici ce que j'avais prévu pour le jupon matelassé, j'en parlais dans le premier billet. Maintenant que je l'ai monté sur la ceinture et essayé, je n'en suis pas contente. Je trouve le motif piqué disproportionné par rapport à la taille de la poupée. J'aurais pu y penser avant, mais j'ai suivi le patron sans trop réfléchir.
Voici ce que ça donne:


Du coup, je me suis remise au travail, j'ai sélectionné un autre coton pour le dessus et la doublure et j'ai choisi de rembourrer avec une flanelle de coton. C'est moins épais que la ouatine mais ça rigidifie quand même et j'ai pris la précaution de laisser plus d'épaisseur simple que prévu. J'ai donc créé le modèle et le motif de piquage. Je vous montre le résultat dès que c'est fait. Je vais l'adapter sans le corset puisque c'est ainsi que ce sera au final.
Il n'y a plus qu'à...

3 commentaires:

  1. Je ne suis pas choquée par la taille du motif piqué surtout que les motifs dans le bas du jupon sont à la bonne échelle. Cette "disproportion" a sans doute une raison : rigidifier le bas du jupon sans trop en raidir la partie haute.
    Par contre ce qui devait poser problème c'est l'épaisseur à la taille due à la ouatine.
    Bon courage pour la suite, j'ai hâte de voir.
    Martine

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Merci de votre passage, Martine. Ah, les épaisseurs, une de mes bêtes noires s'agissant de la couture poupées ! Le motif me paraît trop grand car j'ai en tête les jupons piqués de Provence et les exemples de ceux du 18è, toujours piqués serré. Quand un détail me chiffonne, je ne vois plus que ça !

    RépondreSupprimer