vendredi 10 novembre 2017

Ellowyne-Adélaïde partie 2

Je vais commencer par présenter Adélaïde; elle porte une perruque rousse qui ne sera peut-être pas la coiffure définitive, je verrai cela plus tard. Voici donc notre "héroïne" Adélaïde Deslauriers, habitante de la région de Québec en 1747. Nous allons la suivre alors qu'elle s'apprête pour une journée ordinaire dans sa ferme où elle vit avec son époux et leurs deux jeunes enfants ainsi qu'avec leur domesticité, employée tant à la maison que dans les champs.
Aujourd'hui, les photos seront bleutées, non pas que j'aie voulu faire un genre mais je ne sais pas comment annuler cet effet. 
Le matin, Adélaïde se livre à quelques ablutions après avoir ôté sa chemise de nuit puis elle enfile sa chemise de jour. 

Sa chemise est en lin, elle arrive aux genoux et les manches s'arrêtent aux coudes. L'encolure est fendue et resserrée par un ruban pour ajuster le décolleté selon la tenue portée.La chemise est inspirée de ce site, sauf pour l'encolure. J'ai fabriqué cet élément un peu au feeling. depuis le Moyen-âge, la chemise n'a pas beaucoup évolué, même si quelques détails changent parfois.
Je l'ai faite en lin car j'en avais mais je suppose qu'elle n'aurait pas été aussi blanche à l'époque. Elle aurait été marquée au chiffre de la dame et sûrement un peu plus longue mais pas trop non plus.



J'ai inséré un gousset sous le bras pour faciliter les mouvements selon les modèles d'époque.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire